Nous vous présentons Teddy, âgé d’environ deux ans. Ce petit ours gris est arrivé un jour dans le jardin d’un homme. Les jours passèrent et Teddy, était toujours là, seul, dans ce jardin. Non castré, non pucé et la recherche de propriétaires s’avérant non concluante, cet homme est devenu son ange gardien. Malade, il a été soigné. Affamé, il a été nourri. Avide de caresses, il a été cajolé. Un protecteur comme beaucoup de chats errants devraient croiser. Nous tenions d’ailleurs à le remercier pour tout ce qu’il a fait pour Teddy. Ne pouvant le garder à long terme, mais ne pouvant se résoudre à le remettre dans la rue, il nous a contacté et a patienté le temps qu’une place se libère afin que Teddy rejoigne le refuge, non pas pour qu’il y reste, mais pour qu’il puisse attendre, en sécurité et au chaud, une famille définitive bien à lui. Teddy a été castré et testé négatif au sida et à la leucose.
Teddy est arrivé au refuge comme un vrai petit ours, blotti dans les bras de son ami, son adorable frimousse dépassant juste de son manteau, ce qui lui a valu son nom. Il a intégré sa nouvelle tanière, un peu perdu et cherchant le réconfort en s’enmitoufflant dans ses couvertures. L’insécurité ressentie par Teddy dans ce nouvel environnement s’apaise à la vue de l’humain aux intentions sûres. Lui qui a tant besoin d’une présence rassurante à ses côtés, sort alors de sa grotte, de toile et de laine, pour venir se laisser tenter par de tendres caresses dont il ne se rassasie pas, il devient alors un vrai pot de colle…un vrai pot de miel.
Teddy a sans doute traversé des épreuves et il a pourtant gardé sa confiance en l’humain et sa candeur, errant et espérant que ses pas le mèneront vers un avenir meilleur, vers un bonheur à partager.
Paisible et casanier, tendre et taquin, avide de caresses, loin d’être une peluche mais un véritable ourson, son doux cœur attend désormais une famille qui changera à jamais sa vie, une famille qui l’accompagnera désormais sur un chemin plus sûr et sécurisant, pour que plus jamais il ne connaisse la solitude des tanières froides et humides.